The Sérial crocheteuses 232: Doudou monochrome

Ça fait longtemps que je guette les défis des Serial crocheteuses. Que j’admire les créations. Et que je me dis qu’il faudrait que je participe. Mais le temps manque souvent.

Sauf aujourd’hui.

Alors, voici ma création pour le défi SC no 232: un doudou monochrome.

doudou-serial-crocheteuse-2

doudou-serial-crocheteuse-1

 

Bon, OK, mon doudou est marron et blanc. Mais si on considère que le blanc n’est pas une couleur…

Pour découvrir tous les doudous des Serial crocheteuses, rendez-vous sur le blogue d’Issabelle Kessedjian et au musée.

Publicités

Éléphant rose

elephant-face Aujourd’hui, c’est la Fête des mères. Du coup, je me suis fait plaisir… en cousant un petit éléphant rose pour la petite dernière.

Au départ, je me suis inspirée de la simplicité du doudou accroche-sucette (catalogue, p. 14) de chez Pöm le bonhomme.

Et de fil en aiguille, je suis passée d’un lapin à grandes oreilles à un éléphant…à grandes oreilles.

Je me suis dit que la forme d’anse pouvait faciliter le transport. Et ça marche. Petite soeur s’est tout de suite accrochée aux lobes molletonnés de l’animal.

elephant-dosPour la réalisation, c’est tout simple, deux rectangles de tissus texturés pour le corps, deux tubes rembourrés pour les oreilles, deux boutons pour les yeux, quelques rubans pour le toupet et la queue, laquelle se termine avec un petit grelot.

Je dois bien quelques remerciements:

– à Bonhomme, pour avoir si gentiment appuyé sur la pédale de la machine à coudre;

– à Petite soeur, pour avoir fait une looooongue sieste;

–  et à Papa, pour avoir fait le ménage et ainsi me dégager du temps.

Vive la Fête des mères! J’ai déjà hâte à l’année prochaine…

Lapin coquin

Lapin coquin Avec l’arrivée de la petite dernière, l’aîné a commencé à devenir jaloux. Ben oui, difficile de laisser un peu de place après quatre ans à l’avant-scène.

Il s’appropriait certains cadeaux de naissance, notamment un petit lapin blanc très salissant (grrrr!). J’ai donc eu pitié de lui – et de moi – et j’ai décidé de lui confectionner un GROS lapin bleu, pas salissant (hum!).

J’ai imaginé un lapin coquin, beau mais pas trop, dans des tons plus masculins: turquoise, marron et orange.

J’ai utilisé du tissu assez graphique, de la feutrine, une bande de fourrure pour la ceinture et des vieux boutons dépareillés pour les yeux. J’ai aussi pensé à ajouter une carotte en pendentif.

Mon fils l’aime beaucoup, mais pas autant que le petit lapin blanc prévu pour sa sœur, malheureusement…

Peut-être que si je l’avais fait rose et que je lui avais dit qu’il n’était pas pour lui, alors il aurait eu plus de chance.