Robe: On ressort les classiques et on recommence

Modèle Burda 6576. C’était la première robe confectionnée pour ma puce. Comme elle était belle, facile à faire, et surtout maintenant qu’elle est trop petite, eh bien j’ai ressorti le patron, la machine à coudre et j’ai remis cela.

Cette fois, avec un tissu plus adapté au teint de ma poupée (j’avais fait la première alors que j’étais encore enceinte).

Voici le résultat.robe-bleue

Hawaïenne… J’aurais voulu que tu sois…hawaïenne

robe-hawaiComment transformer un bustier éponge pas vraiment flatteur pour ma si «inopulente» poitrine en jolie robe miniature?

Un lavage en machine à 90o?

Hunnnnnnn! Mauvaise réponse!

Prenez un long ruban. Coupez-le en quatre morceaux d’égale longueur. Un petit coup de briquet à chaque extrémité pour arrêter les fils sans se fatiguer. Cousez les quatre rubans à la robe. Nouez. Enfilez à votre princesse. Et le tour est joué:  vous avez devant vous une belle petite robe Hawaïenne (promis, je poste une photo de la robe portée sur le plus beau mannequin du monde dès que la température le permet…).

De quoi faire plaisir aux Trois accords…

Comment prolonger la vie d’un body?

body garçon

Un body transformé en T-shirt.

Bébé ne l’a porté que quelques semaines, au mieux quelques mois, et il faut déjà s’en séparer. Comme c’est triste de remiser un body au placard. Un body qu’on trouve si mignon, qui a goûté à tant de choses, comme au lait maternel, au premier vomi, à la première coulée de bave (et j’en passe, hum…), mais qui est toujours aussi beau.

Bref, si comme moi, vous êtes un peu trop «body maniac», j’ai un petit truc tout simple pour faire durer le plaisir.

Pour un petit gars, c’est facile, il suffit de couper le body à la taille et de surjeter. TADAM! vous avez maintenant un beau T-shirt qui pourra encore être porté quelques semaines minimum.

robe

Le magnifique body lapin est devenu une adorable robe bouffante, grâce aux anciens rideaux de Tatie…


Pour une petite fille, c’est presque aussi simple. Vous coupez aussi le body à la taille. Vous trouvez un beau tissu avec lequel l’assortir. Vous en coupez un long rectangle, plus large que le tour de taille du bébé. Puis, vous l’assemblez au bas de votre body en le fronçant. TADAM! vous avez une magnifique robe bouffante!

Pour un meilleur résultat, privilégiez un body en coton épais et plutôt large, comme les bodies de marques américaines (Gap, Old Navy, etc.).

Première robe pour ma puce

Première robe faite main, par maman

Première robe faite main, par maman

J’adore mon aîné. Mais je dois bien admettre que, lors de ma 2e grossesse, quand j’ai su que j’attendais une fille, j’étais aux anges!

Pourquoi?

Tout simplement parce que j’allais pouvoir m’éclater à lui coudre plein d’habits tout mimis. Bon, j’avais juste un peu oublié qu’un bébé ça prend du temps… Et même avec deux siestes de 3/4 d’heures par jour (les bons jours), difficile de coudre autant que je le voudrais… On ne peut pas tout avoir.

Tout ce blabla pour vous dire que le premier habit que j’ai réussi à confectionné pour elle, c’était une petite robe d’été toute simple. Fleurie, comme son nid d’ange.

Je suis pas mal fière du résultat. Par contre, faut bien avouer qu’une robe n’est pas ce qui tombe le mieux sur un bébé de trois mois qui passe une bonne partie du temps les jambes en l’air… Mais c’est quand même très pratique pour changer les couches.

Pour le patron, c’est Burda 6576.